Prendre soin de son corps

S’il fallait synthétiser le prisme à travers lesquels les corps de l’Homme et de Femme sont regardés (et malheureusement) évalués, il s’agit essentiellement de poids, de silhouette et d’aspect de la peau.

La plupart du temps, les méthodes utilisées sans réel encadrement (médical) pour améliorer son apparence   mènent à l’échec., pour plusieurs raisons:

  • les objectifs ne sont pas réalistes. L’un des meilleurs exemple étant la mode du thigh gap (le fameux « espace entre les cuisses »… pardonnez moi, mais c’est l’une des modes les plus stupides que j’ai eu l’infortune de voir), les côtes apparentes et autre idées de génie.
  • la mise en application du régime alimentaire n’est pas adapté. Le plus souvent car la stratégie la plus répandue dans l’esprit des gens est de s’affamer ou de supprimer certains aliments de manière brutale.

En général, ces stratégies débouchent sur:

  • l’enchaînement de régimes yo-yo: méthode agressive, perte de poids rapide, abandon rapide, puis reprise de poids (et une perte de confiance en prime… c’est toujours sympa);
  • l’utilisation produits magiques: crèmes anti-ce-que-vous-voulez, supposées résoudre tous vos problèmes à votre place, qui encouragent l’inertie et sont inefficaces sans une alimentation saine et une activité physique régulières.

Il est également largement établit que le fait de masser les zones touchées d’une certaine manière (palper rouler) est beaucoup plus important que la qualité de la crème utilisée.

Pourtant, les solutions ne sont pas hors de portée, ni très compliquées. Il s’agit de bien s’hydrater, de manger équilibré (ni trop gras, ni trop sucré) et varié (de tout, en quantité raisonnables). Ne pas fumer, ni trop boire aide, bien sûr. Enfin, le plus important est de savoir se relaxer pour ne pas stresser et pratiquer une activité physique.

Se masser est une bonne chose pour le corps, notamment pour la circulation. Néanmoins, pourquoi dépenser des centaines d’euros en crèmes quand la nature regorge de trésors, inoffensifs. Tout n’est pas inoffensif dans la nature, mais lorsque l’on parle d’ingrédients approuvés pour l’alimentation, en quantité et en fréquence d’utilisation raisonnable, je préfère cela aux cosmétiques trouvés dans le commerce !